Juliette a choisi les Cavaliers d’Hérouville

Juliette pendant l'Open de la Toussaint 2018

D’où viennent les Cavaliers d’Hérouville ? d’Hérouville me répondrez-vous… eh bien non ! En tout cas pas tous. Si 90% de nos adhérents habitent Hérouville, les 10% restants sont des personnes venant d’autres villes de la région Caennaise et… parmi nos 65 adhérents, celle qui vient de loin s’appelle Juliette. Elle habite Gif-Sur-Yvette en région île de France dans le département de l’Essonne. Son frère et sa sœur (Thomas et Romane) sont inscrits dans le club de leur ville mais Juliette elle, a choisi de s’inscrire au club les Cavaliers d’Hérouville. Ce n’est pas juste une adhésion de cœur à notre club car Juliette suit réellement nos cours chaque semaine grâce à internet, en effet son entraîneur “préféré” lui donne un cours d’1h30 chaque semaine sur Skype… Et Juliette se déplace parfois pour représenter les Cavaliers d’Hérouville, elle l’a déjà fait à 2 reprises cette saison: Lors des championnats du Calvados Jeunes à Lisieux en octobre dans le tournoi mixte des minimes elle a terminé 7ème sur 10 (2ème fille) avec 2 points sur 5 Lors de l’Open Internationale de Caen début novembre Juliette occupe la 74ème place sur 130 participants dans l’Open B avec 3 points sur 7 Juliette

Aolis, premiers pas d’un grand champion

Qui a déjà vu un enfant de 6 ans, sachant à peine lire et écrire, composer des problèmes et des études d’échecs ? En 30 ans d’enseignement et d’entraînement d’échecs, moi je n’ai jamais vu. Le niveau de jeu de ce petit-poussin première année est assez impressionnant. Il l’a prouvé lors de ces championnats en gagnant 6 parties sur 7 et en remportant le blitz de départage contre son concurrent directe. C’est un vrai privilège pour un entraîneur d’accompagner ce très jeune garçon qui fait du jeu d’échecs un mode d’expression et un moyen d’épanouissement. Pour les Cavaliers d’Hérouville, Aolis est une vraie chance car il fait partie de ce groupe de petits qui illuminera l’avenir du club.

Perf à 1469 pour Kenael !

Kenael, lorsqu’il est décidé, aime à réaliser des performances. On ne se méfie pas toujours de lui avec son elo national à 1240. Pour connaître sa vraie valeur sur l’échiquier il faut regarder à son classement rapide qui est actuellement à 1524 FIDE. L’année dernière au Rapide d’Evreux, Kenael a donné une véritable leçon à un joueur classé 1853 FIDE qui l’avait sous estimé. Si ce jeune garçon avait un deuxième prénom ce serait certainement celui de Rapide, notre champion pupille a d’ailleurs remporté déjà d’autres titres en départage au blitz. Axel n’avait vraiment aucune chance dimanche lors des départages face à ce virtuose de la pendule. En parties longues il s’en tire plutôt bien grâce à sa connaissance très précise de ses ouvertures ensuite dans le milieu de jeu sa tendance à jouer vite ne le met pas à l’abri d’une gaffe. Heureusement que durant ces championnats Kenael a su ralentir le rythme quand il le fallait. Ce titre qu’il a apporté au club est vraiment très précieux, nous lui disons tous un grand merci !

Emma, même pas peur des garçons !

Qui a dit que les garçons jouaient beaucoup mieux aux échecs que les filles ? Ce week-end Emma a largement prouvé que ce préjugé est complètement faux et inapproprié en terminant première devant les 9 garçons engagés dans le tournoi mixte des petits-poussins. Voir la grille américaine en cliquant ici. La petite fille de Bosko fait honneur à son papy et à ses parents, Maïa et Mickaël. Elle fait honneur également à notre club car avoir une féminine de cette valeur est un point très positif pour nous. Merci Emma pour ce deuxième titre de petite-poussine et merci surtout pour ton sourire et ta gentillesse tous les samedis au club !